Skip Navigation Linksdrive-d1

​​Drive D1

 drive-d1_faceavant.jpg

 

Fiche technique

​Platine
Platine CD SACD DVDaudio
​Platine montée sur amortisseur spéciaux
​Lecteur monté sur contre-plaque en laiton de 8mm d'épaisseur
​Oscillateur de grande précision a très faible jitter avec régulation séparée
​Diode laser avec éclairage haute luminosité bleu
​Aimant de plaquage du disque a très forte induction
​Tiroir traité contre les vibrations
​Etage de sortie numérique
​RCA / Toslink / XLR
​16-24 bits / 44.1-192 kHz
​Transformateurs de sortie digitale à très faible jitter
​Condensateur polypropylène 880 μF 250 V
​Condensateur chimique avec une très faible ESR
​Filtrage des fronts pour diminution des bruits numériques
​6 régulations indépendantes
Boîtier platine ​
​Face avant ​anodisé 10 mm​
​Boîtier aluminium ​​anodisé 3 mm
​Châssis aluminium ​Peinture absorbante
​Contreplaque Laiton​3 kg
​Pieds en laiton spécifiques ​​3
​Dimensions boîtier ​445 x 150 x 360
​Poids platine ​14 kg
​Boîtier alimentation ​ ​​séparé
​Câble inter-boitiers ​​5 x 1.5 mm²
​Transformateurs faible induction ​100 VA
​Dimensions alimentation ​​110 x 60 x 130
​Poids alimentation ​​1,6 kg
​Consommation électrique ​marche​14 W
​Consommation électrique ​stand-by​5 W
​Fusible ​​1 A

 
Les caractéristiques techniques sont données à titre indicatif et peuvent être modifiées sans préavis

Essai "Drive D1" (Stereo Prestige & Image)

 

Ce drive est un produit cossu qui impressionne immédiatement de par ses dimensions, sa sobriété, sa présentation de bon goût, les matériaux employés. Ne cherchez pas un morceau de plastique ou dérivé, l'électronique assemblée à la main, repose au sein d'un châssis en tôle épaisse. La façade en aluminium épais est dépouillée de tout artifice et ne comprend qu'un afficheur qui donne les indications habituelles sur le fonctionnement du CD, un tiroir de chargement, et les principales touches de fonctions. Les fonctions complémentaires et ordres de programmations sont regroupés sur une petite télécommande en aluminium épais. Les possibilités ne sont pas étendues, mais son largement suffisantes.
L'ensemble du coffret repose sur trois pointes de découplage de forme conique (deux devant, et une derrière) en laiton massif nickelé et chromé. Il sont destinés à évacuer les vibrations internes, et filtrer les vibrations issues du monde extérieur. Ces cônes très affutés requièrent des coupelles pour éviter d'endommager le meuble support. Ces coupelles sont livrées d'origine avec le Drive, et contrairement à ce qui est préconisé par les concepteurs pour l'amplificateur ARIA, il est hautement recommandé de les mettre en place pour garantir une écoute optimale. Une plaque l'aluminium de forte épaisseur en forme de U sert de capot de protection, mais assure également un rôle complémentaire anti-vibratoire.
Pour cautionner un produit à la fois musical et pérenne dans le temps, il m'a semblé comprendre que le choix de la mécanique a été un véritable casse-tête. Après de multiples études et essais, AUDIOMAT a choisi d'implanter au cœur du D1 un mécanisme DVD d'origine Pioneer. Le concepteur de préciser, que cette mécanique de DVD est accompagnée d'une mémoire tampon qui intervient dans le processus de lecture. Son objectif est d'assurer une meilleure gestion des informations numériques, et de facto un taux de jitter très faible.
Cette mécanique a été astucieusement optimisée via une plateforme en laiton de 2 kg, destinée à rigidifier l'ensemble mobile et absorber les vibrations. Cet "assemblage" est découplé du châssis via des interfaces en matériaux extra souples conçus spécialement pour la circonstance. Le CD est maintenu sur l'axe du moteur grâce à un aimant au Néodyme plaqué or. Ce système assure un excellent filtrage des bruits liés à la rotation. Et ce n'est pas tout, la diode laser avec éclairage indirect bleu, contribue à augmenter la précision de lecture. L'oscillateur à quartz de grande précision à très faible jitter avec une alimentation dédiée comprend des capacités a très faible ESR de 470µf et 220µf au polypropylène, et joue un rôle déterminant sur le plan de la précision. De même que le circuit oscillateur monté souple avec un câblage écourté au maximum vise à diminuer les vibrations mécaniques sur le quartz.
Pour ceux qui exploitent différents formats de galettes irisées, le Drive D1 est capable de reconnaître et lire, entre autres, les CD, CD-R, CD-RW, SACD, et DVD Audio.
L'étage de sortie a été soigné l'extrême, avec une alimentation surdimensionnée aux fins de réduire au maximum l'effet de jitter. Un transformateur de sortie digital à très faible jitter a été utilisé pour l’isolation galvanique. Sept alimentations séparées très surdimensionnées (appareil prévu pour rester sous-tension en permanence) ont été retenues pour le contrôle du laser, des moteurs d’entraînement, de la section Digital Signal Processing, de l’oscillateur, de la section sortie digitale, et du contrôle de l’afficheur et son chauffage.
Dans un souci de repousser le plus loin possible toute forme de perturbation d'origines électriques et mécanique, et s'affranchir de toute forme de fluctuations ou pollutions du courant, AUDIOMAT a pris la décision de mettre en œuvre une alimentation totalement séparée. Un transformateur toroïdal faible induction généreusement dimensionné de 100VA pour la section Drive a été inséré dans le boîtier séparé spécialement mis au point. La fiche IEC comporte une pastille rouge pour un repère facile de la phase secteur (l'attention est louable).

Lionel Schmitt (audiophilfr.com - Juin 2012)